Hermès : L’Eau des Merveilles

Photo du flacon Eau des MerveillesL’Eau des Merveilles d’Hermès est une curiosité parfumée lancée en 2004. L’accord de ce parfum est une combinaison de sensations contradictoires : pétillant comme une pastille effervescente, il se révèle sur la peau et devient par instant velouté et crémeux. Il est orange vif, il vous pique le nez comme lorsque l’on presse la peau du fruit, mais il est doux comme le jus et la pulpe de ses quartiers. C’est une sorte de piquant-doux olfactif, un vrai bonheur! Un parfum d’une sensualité étrange, tout en étant pétillant, il s’affiche sur la peau comme un parfum chaud et charmeur. Mais le charme est calme alors que les épices rendent Eau des Merveilles un peu frippon. C’est pourquoi il est attirant, il a une sorte de côté masculin-féminin : l’ambre gris, une matière suave et enveloppante qui apporte le velouté au parfum, est relevé par une note poivrée. Il faut aussi noter que l’ambre gris a été travaillé en coeur dans l’Eau des Merveilles, alors qu’il sert traditionnellement à étoffer les fonds orientaux. Son évolution sort donc un peu des rails de l’évolution classique des parfums « chauds » ou « orientaux ». Le peps du parfum est apporté par les agrumes, et par chance il ne disparaît pas au bout de quelques instants, on a sur une bonne longueur un effet « feu d’artifice » enjoué.

Le titre et les impressions un peu magiques ou pyrotechniques de ce parfum en font pour moi un parfum pour jouer à la sorcière (c’est plus marrant que de jouer à la fée). Un peu comme Elizabeth Montgomery alias Samantha dans Ma Sorcière Bien-Aimée, même si on arrive pas à remuer le nez aussi bien qu’elle. Il faut tout de même que je vous avoue que dans le rôle de la sorcière folklorique je préfère Agnès Moorehead alias Endora, la mère de Samantha… (ihih)
Ce parfum stimule l’imaginaire et transporte dans des dimensions inexplorées et pleines de surprises… J’ai certes été influencée par le visuel de la publicité, par le titre et la bouteille du parfum, mais je me suis trouvée à l’aise dans ces suggestions de feu d’artifice, de merveilles, de tours de magie… Ce qui fait que lorsque j’ai envie de m’amuser ou de me prendre pour un sorcière, je pschitt un peu d’Eau des Merveilles dans mon cou et sort prête à jeter des sorts à tout le monde…
Eau des merveilles a une composition apparemment innocente, mais le mélange en fait une potion aux vertus bien particulières, à moins qu’un ingrédient n’ait été gardé secret… On y trouve en tout cas du bois de chêne, de vétiver, du baume du Pérou, de l’ambre gris, du citron, de la bigarade, des baies roses…
Il est facile à porter, mais je le réserverai personnellement pour le soir. La version extrême, Elixir des Merveilles est à rendre folle, plus épicée, mais aussi plus ronde et chaude, elle potentialise tous vos pouvoirs magiques… Elle a un côté plus confit, mais sans rien de sucré, on y trouve entre autres du chocolat, de la fève tonka, du santal et aussi de l’encens. Si vous avez aimé Eau des Merveilles, vous ne pourrez pas passer à côté d’Elixir des Merveilles.

Commentaires

  1. sophie dit

    Bonjour, j’adore vos commentaires, je trouve votre blog très raffiné, je suis tombée dessus par hasard car j’aime beaucoup aussi le site auparfum.com.
    J’aimerais juste vous demander quelque chose, vous qui avez essayé l’Eau des Merveilles, est-ce que vous le sentez sur vous quand vous le portez? Est ce qu’il tient bien sur votre peau? J’adore ce parfum, je l’ai sentie sur une amie, et je l’ai essayé par la suite, mais j’ai l’impression qu’il ne tient pas sur moi, qu’il est volatile, et qu’il se diffuse mal. Je suis un peu frustrée, même si j’asperge mes vêtements personne ne le remarque! Alors que mon amie avait juste mis un échantillon et il se diffusait d’une manière vraiment exceptionnelle. Auriez-vous une explication? Est ce que c’est une des composantes , comme l’ambregris, qui se fixe mal sur moi?
    J’aimerais vraiment pouvoir porter ce parfum, et j’espère que vous pourrez m’aider. Merci beaucoup et continuez votre blog, c’est une réussite.
    sophie

  2. christine dit

    chère sophie, j’ai adopté moi aussi « eau des merveilles » depuis fin avril 2008 et il ne tient pas sur moi, je ne le sents pas non plus lorsque je le porte. Je ne comprends pas et je suis déçue. Mais me voilà rassurée de constater que je ne suis pas la seule. De plus il sent très bon mais personne ne me fait la remarque. Voilà, à bientôt. Christine

  3. Atys dit

    Ne soyez pas étonnées, Mesdames, de lire la réaction d’un homme ici à propos d’un parfum féminin comme l’ »Eau des Merveilles ». A vrai dire, j’ai craqué pour « Un jardin sur le Nil » dont j’use et abuse quotidiennement. En l’achetant, la vendeuse de Sephora avait glissé dans l’emballage un échatillon de l’Eau des Merveiiles »…que j’ai bien entendu ouvert et senti !!!.

    J’ai été très agréablement surpris…et intrigué. Je me suis dis qu’il n’étais pas forcément si féminin que çà et j’en ai mis sur le dos de ma main afin d’en savoir plus. Effectivement, je me suis aperçu que ce parfum avait quelquechose d’étrange un peu masculin. C’était très subtil mais très présent. J’ai fait sentir le dos de ma main à ma femme quelques heures après (elle ne le connaissait pas encore à ce moment-là), elle a bien aimé et m’a demandé ce que c’était.

    Elle fut très surprise et bien qu’elle le trouvât un peu capiteux, elle me dit qu’il pouvait « très bien passer » sur une peau d’homme, à condition de ne pas en mettre beaucoup…ce que je fais désormais car je l’ai adopté. Je l’aasocie parfois avec « Ruban d’Orange » de l’Occitanne, avec lequel, selon moi, il fait un mélange heureux.

    Depuis, j’ai eu un écho de quelqu’un de chez Hermès qui m’a confirmé que beaucoup d’hommes en mettaient.

  4. Barbier dit

    Attention à la qualité de l’eau de toilette « eau des merveilles » de 2009 et peut-être un peu avant. Apparemment cela n’a plus rien à voir avec les flacons précédents. On ne l’a sent presque pas et elle ne reste pas sur la peau. Ca ressemble plutôt à une eau d’été mais est vendu comme une eau de toilette. A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *