Acqua Di Parma, Blu Mediterraneo : Arancia Di Capri

Arancia… Autrement dit, orange en italien. Tel est l’élément principal de l’eau de toilette Arancia Di Capri (Orange de Capri) de la collection Blu Mediterraneo chez Acqua Di Parma. Nez Bavard a aaaaaadoré ce parfum et avait toutes les raisons pour cela. Tout d’abord, Nez Bavard vient (entre autres) du Sud (c’est d’ailleurs pour cela qu’il est tant bavard), et il est donc familier avec les odeurs enchanteresques qui foisonnent dans ces régions. De plus le bleu est la couleur favorite de Nez Bavard et la collection s’appelle Blu Mediterraneo, cela tombe bien. Pour finir, l’orange est la couleur complémentaire du bleu en arts plastiques, le hasard fait décidément bien les choses…

Trêve de plaisanteries, Arancia Di Capri est le premier (très) gros coup de coeur pour une senteur d’été hespéridée qui me rappelle autre chose que mon Paic Citron pour la vaisselle. Dans la jungle des sorties estivales du mois de mars, j’ai bien du mal a distinguer Pierre de Paul et Jacques de François… Autant dire que pour le moment rien ne m’a vraiment intéressée, peut-être que cela viendra. J’ai cependant découvert ce parfum(datant de 2005) très récemment en me décidant à sentir autre chose qu’Iris Nobile. Et je me suis félicitée d’avoir poussé ma curiosité! Je ne sais pas ce que ce parfum me rappelle, mais il me rappelle quelque chose d’agréable, d’estival, d’ensoleillé et de frais. Comme un soir de juillet, vers 18 h, fraîchement sortie de la douche et habillée en coton léger, assise à l’ombre d’un arbre, un verre de jus d’orange glacé à la main, discutant avec des proches. Et juste le filet d’un parfum doux et frais, comme celui d’un gel douche (mais en mieux) qui virevolte un peu partout dans la brise ambiante. Je ne suis encore jamais allée sur l’île de Capri (mais j’espère pouvoir y remédier très prochainement), mais cette fragrance me transporte quand même. Vers des endroits agréables où l’on ne pense (vraiment) à rien d’autre qu’à être bien.

Arancia Di Capri est à la fois pétillant et hilarant, et dans le même temps reposant et apaisant. Il est rafraîchissant comme une menthe à l’eau et aussi doux qu’un verre de jus d’oranges fraîchement pressées, dont la saveur est si douce et si moelleuse qu’on a la sensation de boire du coton. Je vais sans nul doute continuer mes recherches sur les parfums de cet été mais il ne fait quasiment aucun doute que Arancia Di Capri fera partie de la tête de liste des achats parfumés de cet été. J’ai pu sentir aussi la gamme bain (comprenant un lait pour la douche et une crème pour le corps), et je n’ose même pas imaginer le plaisir que ce doit être de se plonger dans la senteur fraîche-douce-pétillante d’Arancia Di Capri. Ce parfum a mis en évidence quelque chose que je savais depuis longtemps, mais qui a pris ici toute son ampleur : le pouvoir des odeurs sur le mental et l’humeur. Serais-je vraiment une passionnée de parfums si je ne vous avouais pas que selon le parfum que je mets, je me sens : plus belle, plus forte, plus maline ou plus rigolote? Ici l’action de ce parfum est très simple : elle me rapproche de moi. Quand je dis « elle me rapproche de moi » j’essaye d’exprimer la drôle d’impression que l’on a parfois quand on se sent au plus proche de notre personnalité, quand les choses sont simples et que l’on perçoit les situations avec clarté et confiance. Je ne doute pas que cette sensation ne soit due à la qualité des essences utilisées dans ce parfum et à leur rendu naturel sur la peau.
Toutes les huiles essentielles sont réputées autant pour être relaxante que pour leurs différentes actions thérapeutiques. Cela dit, tout dépend d’une bonne utilisation et d’une bonne qualité de celles-ci, et ensuite, encore faut-il que ces essences évoquent pour celui qui les sent quelque chose d’agréable. Une personne avec qui je discutais me disait un jour que pour elle, l’odeur de la verveine était associée à la maladie, et n’évoquait donc rien de particulièrement agréable à ses yeux. Tandis que pour moi, l’odeur de la verveine évoque le bol de tisane fumant posé sur ma table de chevet, exhalant un puissant parfum frais et vert pendant que je lis assise sur mon lit avant de dormir. Pour Arancia Di Capri, l’action combinée de plusieurs huiles essentielles, ayant une vraie signification relaxante et agréable pour moi, entre en ligne de compte. J’ai apprécié dans ce parfum l’absence de fleur et de notes synthétiques insupportables (telles que les notes solaires présentes dans Hypnôse de Lancôme et L de Lolita Lempicka). Le rendu est plus naturel et n’a pas été « féminisé » par une fleur.

Arancia Di Capri est composé comme suit : orange, mandarine, bergamote, pamplemousse, petitgrain, cardamome, feuille de maté, muscs, caramel.
Que l’on se rassure, ce parfum a plus un aspect doux (comme le jus d’orange) qu’un aspect sucré. La forte teneur en notes hespéridées est ce qui rend ce parfum si rafraîchissant. A ma très grande et très agréable surprise, j’ai eu la joie de constater qu’il tenait vraiment bien pour un parfum de ce type : au moins une journée.

Sources : Wikipedia (photo des oranges), maxsauter.net et valesdir.free.fr (photo de Capri)

Commentaires

  1. Renard dit

    Je le met en ce moment !!
    [edit]
    je LES mets en ce moment !! :D

    tu as senti « mandorlo di sicilia » (amande de sicile) ?
    oah !! à croquer …. d’une ivresse !!

  2. cesarine dit

    je ressens les meme choses, c’est une eau divine que je viens de découvrir en allant en Sardaigne et elle va çetre ma compagne de cet été!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *